CORDYLINE AUSTRALIS ‘Sundance’

La plante de la quinzaine

Offre exceptionnelle : 25.00 CHF par unité

Disponible actuellement en pépinière en pot de 5 litres

Genre : Cordyline
Type de plante : Arbre
Type de feuillage : Persistant
Hauteur/largeur : 5 m / 2m
Vitesse de croissance : Lente
Feuilles : vertes bordées de bronze et striées de rose-rouge
Fleurs : Blanc
Exposition : Soleil
Type de sol : Drainé, acide, neutre ou alcalin                    
Humidité du sol : Plutôt sec sauf les premières années
Rusticité : -8°C
Utilisation : Isolé, pot
Mellifère : Oui

C’est l’une des stars des plantes exotiques introduites sous nos latitudes ! Le Cordyline Australis  est  de la famille des Agavacées, originaire de Nouvelle-Zélande. Semblable au palmier, il se distingue par son port érigé et évasé, composé de branches s’épanouissant en feuilles rubannées vertes tirant sur le pourpre.

Chaque été, des panicules de petites fleurs blanches au doux parfum apparaissent, attirant abeilles et autres insectes pollinisateurs. En automne, ces fleurs laissent la place à de petits fruits ovoïdes blancs, tout aussi décoratifs.

Le cordyline austral se cultive très bien en pot dans nos régions, et se développera harmonieusement en plein soleil. Résistant aux embruns, il se plante aisément en bord de mer, mais peut également supporter les climats un peu froids.

Le cordyline se plante aisément en pot, à rentrer chaque hiver si les températures passent en-dessous de -8°C durant une longue période.

Si vous avez choisi d’installer votre cordyline australe sur une terrasse, en bordure de piscine ou sur un balcon, sélectionnez un pot assez profond car cet arbre est pourvu d’une racine pivot puissante et volumineuse.

 Dans tous les cas, un amendement organique et un bon drainage de la terre seront des atouts pour votre cordyline, qui, dans les premières années, appréciera un apport régulier en eau.

Notre conseil pour la taille et l’entretien :

Le Cordyline Australis  nécessite très peu de soins. Aucune taille n’est nécessaire en-dehors de la simple suppression des feuilles sèches. Après les premières années de développement, le cordyline austral appréciera une terre plutôt sèche.