Bourse Cantonale du Développement Durable

Multiplication d’Arbres et d’Arbustes indigènes issus du milieu naturel genevois.

Entreprise familiale centenaire connue à Genève sous le nom de Pépinières Boccard, les pépinières sont cédées en 2007 à M. Vincent Compagnon, jusqu’alors directeur. Afin d’ancrer définitivement l’entreprise dans le terroir genevois, les pépinières sont rebaptisées en 2011: « Pépinières Genevoises SA ».

L’entreprise est spécialisée dans la production et la vente en gros de végétaux d’extérieur,  qu’il s’agisse par exemple:

  • d’arbres en formes naturelles,
  • d’arbres d’avenue,
  • d’arbustes persistants ou à fleurs,
  • de plantes de haie,
  • de plantes tapissantes,
  • de plantes grimpantes,
  • d’arbres fruitiers de souche locale
  • de plantes vivaces indigènes.

Depuis toujours la volonté de rester une pépinière indépendante et formatrice a amené les différents propriétaires à garder une activité de production complète :

  • multiplication de végétaux,
  • culture en plein-champs (pleine-terre) ou en conteneurs,
  • conseils et commercialisation.

Convaincue de  l’importance de maintenir et de valoriser une production locale, tant par souci écologique que pour le maintien de nos compétences en matière de culture des végétaux, la société a fait les démarches de certification dès la création du label Genève-Région-Terre-Avenir (GRTA). En ce sens,  l’entreprise a obtenu l’autorisation d’utiliser ce label pour l’ensemble de sa propre production. Les plantes cultivées proviennent soit de notre multiplication, soit de producteurs de jeunes plants suisses ou européens.

Actuellement, les Pépinières Genevoises cultivent 12 hectares sur les communes de Bernex, Cartigny, Laconnex et Avully. L’effectif est composé de neufs pépiniéristes qualifiés, quatre personnes spécialisées et affiliées aux conseils et à la vente, un livreur, une secrétaire, un manœuvre, une personne en insertion,  ainsi qu’un apprenti.

Nous constatons que la demande en plantes indigènes devient toujours plus forte. Néanmoins, la plus grande partie des plantes utilisées sur les chantiers provient de l’Union Européenne, sans aucune indication d’origine de la semence ou des pieds-mère ! Malgré l’effort de respect de l’environnement, il est certain qu’aucune des plantes vendues comme étant indigène n’est issue du milieu naturel genevois. La plantation massive de plantes d’origine lointaine nuit à la qualité biologique de notre environnement, des hybridations pouvant se faire faisant disparaître les taxons locaux. Les génomes présents naturellement dans notre canton doivent être préservés, car ils sont parfaitement adaptés aux conditions climatiques et pédologiques de la région.

Face à ces constations l’idée nous est venue de mettre en valeur deux éléments menacés : notre savoir-faire en matière de multiplication, et la préservation par la culture des plantes présentes naturellement dans notre écosystème.

Domaine Economique
En créant un nouveau marché (de niche !), nous renforçons notre position de pépiniériste complet de proximité. Aucun des autres fournisseurs de végétaux ne peut proposer des taxons 100% genevois.

Domaine Social
Bien qu’activité mineure, la multiplication d’arbres et d’arbustes demande du personnel qualifié. Nous maintenons ainsi des places de travail dans notre entreprise.

En gardant chez nous un savoir-faire en voie de disparition, nous assurons une formation de premier choix à nos apprentis.

 Domaine Environnemental
Cette manière de multiplier des plantes indigènes préserve la diversité biologique.Il s’agit d’une démarche de développement horticole durable.
En multipliant des génomes présents naturellement dans notre Canton, nous proposons des plantes parfaitement adaptées aux conditions climatiques et pédologiques genevoises.

Pour chaque plante vendue, nous nous engageons à verser Frs 0.90 (valeur d’un arbre) à la Fondation EcoFormation. La Fondation EcoFormation est une organisation de droit suisse à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, qui créé et met en place des projets de développement durable dans des pays en voie de développement, dans l’intérêt et avec l’étroite collaboration des populations locales. Comme notre projet, elle se développe sur 3 axes (Environnement, Social et Economique). Nous nous engagerons à soutenir plus spécifiquement le projet de plantation d’arbres à Madagascar

Liste des multiplications prévues pour l’année 2016 :

Par Semis (quantité totale prévue: 3000 alvéoles) :

  • Aulne (Alnus glutinosa et Incana),
  • Hêtre (Fagus sylvatica),
  • Erable champêtre (Acer campestre),
  • Chêne (Quercus robur et petrea),
  • Orme (Ulmus campestris et glabra),
  • Charmilles (Carpinus betulus),
  • Noyer (Juglans regia),
  • Fusain (Euonymus europaeus),
  • Châtaignier (Castanea sativa),
  • Sorbier (Sorbus domestica et torminalis),
  • Cornouiller mâle (Cornus mas),
  • Aubépines (Crataegus monogyna et laevigata).
  • Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea),
  • Prunellier (Prunus spinosa).

 

Par Bouturage (quantité totale prévue: 4000 jeunes plants) ;

  • Chèvrefeuille des haies (Lonicera xylosteum),
  • Troëne (Ligustrum vulgare),
  • Sureau (Sambucus nigra et racemosa),
  • Viornes (Viburnum opulus et lantana),
  • Eglantiers (Rosa ssp.),
  • Groseillers (Ribes uva-crispa),
  • Saules (Salix alba, purpurea, eleagnos, cinerea),
  • Lierre (Hedera helix)
  • Pervenche (Vinca minor).

La totalité des opérations culturales satisfera aux normes du cahier des charges du Label GRTA (production intégrée PI, terreau sans tourbe, engrais organique, utilisation minimale de produits phytosanitaires, aucun désherbant).